Description des fonctions d'une montre chronographe avec flyback et de sa lunette tournante


 

Les chronographes TYPE 21 et TYPE 23 sont dotés d'un mécanisme spécifique

dit de «retour en vol», ou encore «fly-back».


Seconde centrale
du chronographe
Lunette tournante
à cliquet
Totalisateur minutes
du Chronographe

Rehaut
POUSSOIR A
Couronne
Totalisateur petite
seconde permanente
POUSSOIR B
Indicateur de date
Les montres chronographes à remontage automatique TYPE 21 et TYPE 23 indiquent l’heure avec une définition au 1/5e de seconde et mesure des intervalles de temps successifs ou uniques compris entre 0 et 12 heures grâce à son totalisateur de temps et, au delà de cette limite a l’aide de la lunette tournante.

Elles indiquent également la date dans un guichet à 4h.

Les TYPE 21 et TYPE 23 sont dotés d’une fonction chronographe, d’un mécanisme spécial dit de «retour en vol», ou encore «Flyback», ou «Taylor».

Cette fonction autorise la remise à zéro pratiquement instantanée par une pression sur le poussoir inférieur pendant la marche du chronographe, sans avoir à assurer auparavant l’arrêt par le poussoir supérieur.

En maintenant la pression sur le deuxième poussoir, l’aiguille reste à zéro et ne repart que lorsque la pression cesse.
 

La fonction retour en vol facilite la précision dans l’avance retard vis à vis des contraintes horaires imposées dans la conduite de la mission opérationnelle ou par le contrôle aérien.

Dès qu’une séquence est écoulée, la pression sur le poussoir met en route la séquence suivante.

Celui-ci autorise la remise à zéro instantanée par une pression unique sur le poussoir (B) pendant la marche du chronographe, sans avoir à assurer auparavant l'arrêt par le poussoir (A).  En maintenant la pression sur le deuxième poussoir, l'aiguille reste à zéro et ne repart que lorsque la pression cesse.



Ce dispositif permet de suivre avec exactitude un plan de vol ou les consignes horaires de la tour de contrôle. Dès qu'une séquence est écoulée, la pression sur le poussoir met en route la séquence suivante.

  • Départ et arrêt du chronographe:   Poussoir  A
  • Remise à zéro du chronographe:     Poussoir  B

La lunette tournante
complète les totalisateurs des minutes et des heures en faisant office de compte à rebours horaire.

Pour un vol de 4 h, le pilote met le chiffre « 4 » en face de l'aiguille d'heure du cadran principal, et fait démarrer le chronographe : lorsque l'aiguille d'heure sera en face du repère lumineux  « 0 » , les quatre heures seront écoulées.

La lunette est principalement un repère visuel permettant de ne pas avoir à mémoriser un horaire de départ de séquence en mesurant le temps restant jusqu’à un événement.

Pour un vol de 4 h, le pilote met le chiffre «4» en face de l’aiguille d’heure du cadran principal, et fait démarrer le chronographe : lorsque l’aiguille d’heure sera en face du repère lumineux «0», les quatre heures seront écoulées.

La lunette tournante peut également être utilisée comme repère horaire avec les minutes,les heures ou les secondes (Elle peut indiquer l’arrivée au point  tournant suivant, par exemple).
           


La lunette offre donc au pilote la double possibilité de chronométrage en temps écoulé par le totalisateur de chronographe et en temps restant avec la lunette, permettant ainsi de s’adapter à tous les cas de vol. La lunette au chiffrage croissant 12 heures peut également servir de second fuseau horaire.


ESSAYEZ LA FONCTION FLYBACK !